Archives par mot-clé : Séminaire

Les trois vies de l’Ott. gr. 437

Séance du 7 mars 2024 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Tiphaine Lorieux (KU Leuven).

L’Ottobonianus graecus 437 fait partie du lot de manuscrits offerts au Pape Clément XI au début du 17e s. par l’intermédiaire du maronite Abraham Massad. En dépit de l’unité thématique du manuscrit, qui contient les Douze petits prophètes et plusieurs textes patristiques portant sur ces livres bibliques, on y distingue trois parties indépendantes, copiées à des époques variées et en des lieux peut-être différents. Dans la première, datée des 13e-14e s., on trouve le Commentaire sur les douze prophètes de Théodoret de Cyr et le début de son Commentaire sur Isaïe ; dans la deuxième (15e-16e s.), la chaîne de Philothée sur les petits prophètes Osée, Joël et Amos ; et dans la troisième (15e s.), les Capita attribués à Hésychius et le début du commentaire de Théodoret sur le prophète Malachie. Cette communication cherchera à retracer le parcours de ces trois parties, en s’appuyant en particulier sur l’identification de leurs modèles et de leurs copies. La critique textuelle montre en effet que la première partie a servi de modèle au Paris. gr. 848 et que la seconde a été copiée à partir de deux exemplaires, l’Ott. gr. 452 et le Vat. gr. 1509. La reconstitution des pérégrinations de ces manuscrits, entre Constantinople, Naxos, Alexandrie et Paris, permettra d’éclairer certaines zones d’ombre de l’histoire de l’Ott . gr. 437.

Une homélie copte sur Isaïe 5,1-6 et Joseph le patriarche (CC020) : questions et enjeux autour de son édition

Séance du 1er février 2024 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Anne Boud’hors et Catherine Louis (IRHT).

Dans deux articles des années 1970, le bollandiste Paul DevosISTEX avait rassemblé les restes de trois manuscrits coptes sahidiques ayant contenu une homélie sur Isaïe 5, 1-6, dans laquelle la figure de Joseph le patriarche occupe une place privilégiée. Cette homélie est attribuée à Cyrille de Jérusalem dans la base de données sur la littérature copte PAThs, où elle porte le numéro de Clavis Coptica (CC) 020. Au début des années 2000, Seÿna Bacot reprit le dossier de cette homélie, que P. Devos n’avait pas eu le temps de publier, et avança, dans un article paru en 2010, que le style de l’auteur était proche de celui d’Hésychius de Jérusalem. Les deux attributions semblent désormais contestables. Depuis plusieurs années, nous travaillions avec Seÿna Bacot (décédée en septembre 2023) à l’édition complète de cette œuvre, avec traduction et commentaire. Le séminaire sera l’occasion de partager un certain nombre de questions qui se posent dans ce travail.

Continuer la lecture de Une homélie copte sur Isaïe 5,1-6 et Joseph le patriarche (CC020) : questions et enjeux autour de son édition

Une nouvelle lettre de Théodore Stoudite ? Deux folios d’un manuscrit du Xe siècle réutilisés comme folios de garde dans une reliure paléologue

Séance du 11 janvier 2024 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Christian Förstel (BnF).

La communication présentera une lettre inédite, copiée dans la première moitié du Xe siècle sur deux folios réutilisés au début du XVe siècle comme gardes dans la reliure d’un manuscrit médical lié à la cours paléologue. 

Paris, BnF, Grec 2256, reliure, plat inférieur

Continuer la lecture de Une nouvelle lettre de Théodore Stoudite ? Deux folios d’un manuscrit du Xe siècle réutilisés comme folios de garde dans une reliure paléologue

Medica Ambrosiana : retour d’une mission à Milan

Séance du 7 décembre 2023 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Thibault Miguet (UPEC, LIS – IRHT).

La Bibliothèque Ambrosienne de Milan abrite un fonds de manuscrits grecs riche, mais qui reste pour une bonne part à exploiter. Cela peut s’expliquer en partie par le fait que la bibliothèque n’a pas eu une politique de mise en ligne systématique de ses manuscrits et/ou microfilms comme d’autres (par exemple la BnF ou la Vaticane), même si cela est en train de changer (plusieurs manuscrits numérisés sont en effet disponibles sur la plateforme de la bibliothèque depuis quelques mois).

Continuer la lecture de Medica Ambrosiana : retour d’une mission à Milan

Sur la tradition manuscrite des diagrammes dans les traités musicaux grecs et latins

Séance du 16 novembre 2023 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Anne Weddigen (Labex HASTEC, SAPRAT).

Les traités de théorie musicale ne sont pas tous transmis accompagnés de figures, loin s’en faut. Est-ce à dire que les textes en étaient dépourvus dès l’origine, ou qu’elles se sont perdues ? Inversement, quand les figures sont transmises dans les manuscrits, quel lien entretiennent-elles avec la genèse puis avec la transmission du texte qu’elles accompagnent ? 

Continuer la lecture de Sur la tradition manuscrite des diagrammes dans les traités musicaux grecs et latins

Autour de quelques manuscrits nysséens de Turin

Séance du 21 septembre 2023 du séminaire Manuscrits en Méditerranée.

Une mission à Turin en juin 2023 m’a fourni l’occasion d’examiner quelques manuscrits, dont trois qui contiennent des textes de Grégoire de Nysse, et en particulier les Homélies sur les Béatitudes, dont je prépare une nouvelle édition et traduction avec Christian Boudignon. Je connaissais l’un de ces livres depuis ma thèse, car il contient entre autres le Contre Eunome, mais ne l’avais vu que sur reproductions. Je n’avais au contraire de connaissance des deux autres que par l’intermédiaire de la bibliographie et des catalogues. La séance du 21 septembre me fournit l’occasion de présenter ces trois livres et de poser quelques questions à leur sujet.

Continuer la lecture de Autour de quelques manuscrits nysséens de Turin

La transmission des herbiers grecs (2) – Conférences EPHE, 2023-2024

 

Dans la lignée de la série de conférences présentées en 2022-2023 à l’École pratique des Hautes Études – Section des Sciences historiques et philologiques, ce nouveau cycle de 10 conférences poursuivra l’étude des manuscrits grecs contenant des textes consacrés aux plantes. Continuer la lecture de La transmission des herbiers grecs (2) – Conférences EPHE, 2023-2024

SÉMINAIRE « MANUSCRITS EN MÉDITERRANÉE » 2023-2024

Le séminaire Manuscrits en Méditerranée est un séminaire d’équipe de la Section grecque et de l’Orient chrétien de l’IRHT, au cours duquel sont présentés des travaux en cours des membres de l’équipe ou d’autres chercheurs. Les exposés portent sur des bibliothèques, des manuscrits et des textes en grec, en syriaque, en copte et en arabe, et en particulier sur la circulation des textes, des livres et des hommes qui leur sont liés. Il a lieu un jeudi par mois de 14h à 16h. Les séances de séminaire sont ouvertes  à tous les auditeurs qui sont intéressés.

Pour assister au séminaire en ligne, s’inscrire par e-mail auprès de Matthieu Cassin.

Continuer la lecture de SÉMINAIRE « MANUSCRITS EN MÉDITERRANÉE » 2023-2024

Manuscrits de la Sainte-Trinité de Chalki à Oxford et Londres

Séance du séminaire Manuscrits en Méditerranée, 11 mai 2023, par Matthieu Cassin (IRHT), accessible également en ligne sur inscription préalable auprès de Matthieu Cassin

Le programme d’équipe autour de la bibliothèque du monastère de la Sainte-Trinité de Chalki se poursuit, après la publication du catalogue des manuscrits conservés au Patriarcat, avec la préparation d’un deuxième volume consacré à l’histoire de la bibliothèque et aux manuscrits dispersés. Dans ce cadre, je présenterai le 11 mai une étude synoptique de deux groupes de manuscrits qui ont quitté Chalki en 1626, par le fait de deux anglais, William Petty, envoyé de Lord Arundel, et Sir Thomas Roe, ambassadeur de Londres auprès de la Porte.

Continuer la lecture de Manuscrits de la Sainte-Trinité de Chalki à Oxford et Londres

Les versions grecques de la Vie d’Hilarion (BHG 752 et 753) : enjeux de traduction et de circulation

Séance du séminaire Manuscrits en Méditerranée, 13 avril 2023, par Anna Lampadaridi (CNRS, HiSoMA, UMR 5189), accessible également en ligne sur inscription préalable auprès de Matthieu Cassin

Composée par Jérôme en latin, à la fin du IVe siècle, la Vie du moine Hilarion, connu comme le fondateur du monachisme gaziote, fut l’objet de différentes traductions grecques effectuées dans des contextes divers. De par sa richesse et sa complexité, le dossier grec de la Vie d’Hilarion constitue un point de départ idéal pour entreprendre l’étude des textes hagiographiques latins qui se frayèrent un chemin jusque dans le monde hellénophone. Nous passerons en revue les deux principales versions grecques de la Vie d’Hilarion (BHG 752 et 753), en insistant sur les problématiques de traduction et de circulation des textes.

Image : Florence, Biblioteca Medicea Laurenziana, ms. Plut. 11.09, f. 1. Reproduced with permission of MiC. Further reproduction by any means is prohibited.