Archives par mot-clé : Manuscrits

Une recension inédite des scholies aux Halieutiques, de Petros Kretikos à l’atelier de Nicolas Choniatès

Séance du 6 juin 2024 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Morgane Cariou (Sorbonne Université, UMR 8167, IUF).

Les scholies aux Halieutiques d’Oppien sont transmises par quelque cent manuscrits entre lesquels il existe d’importantes variations textuelles. La présente communication s’intéresse à la recension singulièrement intéressante présente dans le Vindobonensis phil. gr. 135, témoin des Halieutiques et des Cynégétiques copié sur parchemin par Petros Kretikos, dans le premier tiers du XVe siècle. Pour en faire apparaître toute l’originalité, on commencera par brosser à grands traits les étapes de la formation du corpus des scholies aux Halieutiques tout en soulignant les problématiques philologiques et éditoriales qui lui sont propres. Puis nous proposerons un classement et une mise en perspective historique des familles de scholies indépendantes apparues à la Renaissance, tous éléments qui feront le lit de l’étude philologique et paléographique du texte du codex viennois et de deux proches parents qui n’avaient jusqu’alors jamais été identifiés comme tels : notre analyse devrait en effet permettre de mettre au jour les affinités du Vind. phil. gr. 135 avec deux recentiores copiés dans l’atelier vénitien de Nicolas Choniatès, dans les années 1580. On tentera d’élucider les rapports philologiques de ces trois manuscrits, de présenter des hypothèses sur l’origine de cette recension tout en étudiant la question paléographique complexe de la délimitation des interventions de Nicolas Choniatès et de ses collaborateurs anonymes.

Annonce de parution : Thibault Miguet, Viatique du voyageur d’Ibn al-Ǧazzār. Histoire du texte grec, de la Sicile à Constantinople, Paris, Classiques Garnier (“Savoirs anciens et médiévaux”, 9), 2024

J’ai le plaisir d’annoncer la parution, chez Classiques Garnier (collection “Savoirs anciens et médiévaux”) de l’ouvrage issu de ma thèse de doctorat soutenue en novembre 2019 à l’EPHE (dir. Brigitte Mondrain).

Composé en arabe au Xe siècle à Kairouan, le Viatique du voyageur d’Ibn al-Ǧazzār est une encyclopédie médicale décrivant les maladies les plus courantes de la tête aux pieds. L’ouvrage a connu une destinée singulière puisqu’il a été traduit en latin, en grec et en hébreu entre le XIe et le XIIIe siècle, cas exceptionnel pour un texte arabe médical. Ce livre fournit la première étude d’ensemble de la traduction grecque, effectuée en Sicile au tournant du XIe-XIIe siècle avant de passer à Byzance où elle a été abondamment lue et recopiée. Après une présentation de de la version grecque et des méthodes de traduction, le livre offre une description des quarante-et-un codices qui représentent la totalité de la tradition jusqu’au XVIe siècle.

 

Plus d’information au lien suivant.

Dans la bibliothèque de Georges Pachymère, lecteur de l’Introduction arithmétique

Séance du 4 avril 2024 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Carole Hofstetter (ANR Access ERC, SPHERE, UMR 7219).

Georges Pachymère (1242-1310) est l’auteur d’un Quadrivium ou Σύνταγματῶν τεσσάρων μαθημάτων dont l’édition est commencée par Paul Tannery puis menée à son terme par le R. P. Stéphanou. Elle paraît en 1940. Sa tradition manuscrite compte actuellement vingt-deux témoins, mais le manuscrit autographe de Pachymère est conservé. Il se trouve à la bibliothèque Angelica à Rome sous la cote Angelicus graecus 38 et nous est connu grâce aux travaux d’Enrico Narducci.

Continuer la lecture de Dans la bibliothèque de Georges Pachymère, lecteur de l’Introduction arithmétique

Les trois vies de l’Ott. gr. 437

Séance du 7 mars 2024 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Tiphaine Lorieux (KU Leuven).

L’Ottobonianus graecus 437 fait partie du lot de manuscrits offerts au Pape Clément XI au début du 17e s. par l’intermédiaire du maronite Abraham Massad. En dépit de l’unité thématique du manuscrit, qui contient les Douze petits prophètes et plusieurs textes patristiques portant sur ces livres bibliques, on y distingue trois parties indépendantes, copiées à des époques variées et en des lieux peut-être différents. Dans la première, datée des 13e-14e s., on trouve le Commentaire sur les douze prophètes de Théodoret de Cyr et le début de son Commentaire sur Isaïe ; dans la deuxième (15e-16e s.), la chaîne de Philothée sur les petits prophètes Osée, Joël et Amos ; et dans la troisième (15e s.), les Capita attribués à Hésychius et le début du commentaire de Théodoret sur le prophète Malachie. Cette communication cherchera à retracer le parcours de ces trois parties, en s’appuyant en particulier sur l’identification de leurs modèles et de leurs copies. La critique textuelle montre en effet que la première partie a servi de modèle au Paris. gr. 848 et que la seconde a été copiée à partir de deux exemplaires, l’Ott. gr. 452 et le Vat. gr. 1509. La reconstitution des pérégrinations de ces manuscrits, entre Constantinople, Naxos, Alexandrie et Paris, permettra d’éclairer certaines zones d’ombre de l’histoire de l’Ott . gr. 437.

Une homélie copte sur Isaïe 5,1-6 et Joseph le patriarche (CC020) : questions et enjeux autour de son édition

Séance du 1er février 2024 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Anne Boud’hors et Catherine Louis (IRHT).

Dans deux articles des années 1970, le bollandiste Paul DevosISTEX avait rassemblé les restes de trois manuscrits coptes sahidiques ayant contenu une homélie sur Isaïe 5, 1-6, dans laquelle la figure de Joseph le patriarche occupe une place privilégiée. Cette homélie est attribuée à Cyrille de Jérusalem dans la base de données sur la littérature copte PAThs, où elle porte le numéro de Clavis Coptica (CC) 020. Au début des années 2000, Seÿna Bacot reprit le dossier de cette homélie, que P. Devos n’avait pas eu le temps de publier, et avança, dans un article paru en 2010, que le style de l’auteur était proche de celui d’Hésychius de Jérusalem. Les deux attributions semblent désormais contestables. Depuis plusieurs années, nous travaillions avec Seÿna Bacot (décédée en septembre 2023) à l’édition complète de cette œuvre, avec traduction et commentaire. Le séminaire sera l’occasion de partager un certain nombre de questions qui se posent dans ce travail.

Continuer la lecture de Une homélie copte sur Isaïe 5,1-6 et Joseph le patriarche (CC020) : questions et enjeux autour de son édition

Une nouvelle lettre de Théodore Stoudite ? Deux folios d’un manuscrit du Xe siècle réutilisés comme folios de garde dans une reliure paléologue

Séance du 11 janvier 2024 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Christian Förstel (BnF).

La communication présentera une lettre inédite, copiée dans la première moitié du Xe siècle sur deux folios réutilisés au début du XVe siècle comme gardes dans la reliure d’un manuscrit médical lié à la cours paléologue. 

Paris, BnF, Grec 2256, reliure, plat inférieur

Continuer la lecture de Une nouvelle lettre de Théodore Stoudite ? Deux folios d’un manuscrit du Xe siècle réutilisés comme folios de garde dans une reliure paléologue

Medica Ambrosiana : retour d’une mission à Milan

Séance du 7 décembre 2023 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Thibault Miguet (UPEC, LIS – IRHT).

La Bibliothèque Ambrosienne de Milan abrite un fonds de manuscrits grecs riche, mais qui reste pour une bonne part à exploiter. Cela peut s’expliquer en partie par le fait que la bibliothèque n’a pas eu une politique de mise en ligne systématique de ses manuscrits et/ou microfilms comme d’autres (par exemple la BnF ou la Vaticane), même si cela est en train de changer (plusieurs manuscrits numérisés sont en effet disponibles sur la plateforme de la bibliothèque depuis quelques mois).

Continuer la lecture de Medica Ambrosiana : retour d’une mission à Milan

Mission de catalogage à Istanbul, octobre 2023

Du 16 au 21 octobre 2023, André Binggeli, Matthieu Cassin et moi-même nous sommes rendus à Istanbul pour poursuivre notre entreprise de catalogage des manuscrits du Patriarcat Œcuménique : ces manuscrits proviennent essentiellement de trois monastères situés sur l’île de Chalki (Heybeliada), dans la Mer de Marmara, et ont été rapatriés au Patriarcat dans les années 1930.

La salle de lecture de la bibliothèque du Patriarcat Œcuménique

Après le catalogue des manuscrits provenant de la Panaghia  (Kouroupou, Géhin, 2008) et de la Sainte-Trinité (Binggeli, Cassin, Cronier, Kouroupou, 2019), nous préparons actuellement celui de l’École théologique. Alors que les collections de la Panaghia et de la Sainte-Trinité proviennent de monastères fondés (ou refondés) au 16e siècle, celle de l’École théologique, fondée en 1841, a été constituée à une époque beaucoup plus récente : néanmoins, elle contient une part importante de manuscrits anciens. On notera que les livres imprimés, très nombreux, sont toujours conservés sur place.

Ecole théologique
L’École théologique de l’île de Chalki

Continuer la lecture de Mission de catalogage à Istanbul, octobre 2023

Sur la tradition manuscrite des diagrammes dans les traités musicaux grecs et latins

Séance du 16 novembre 2023 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Anne Weddigen (Labex HASTEC, SAPRAT).

Les traités de théorie musicale ne sont pas tous transmis accompagnés de figures, loin s’en faut. Est-ce à dire que les textes en étaient dépourvus dès l’origine, ou qu’elles se sont perdues ? Inversement, quand les figures sont transmises dans les manuscrits, quel lien entretiennent-elles avec la genèse puis avec la transmission du texte qu’elles accompagnent ? 

Continuer la lecture de Sur la tradition manuscrite des diagrammes dans les traités musicaux grecs et latins

Autour de quelques manuscrits nysséens de Turin

Séance du 21 septembre 2023 du séminaire Manuscrits en Méditerranée.

Une mission à Turin en juin 2023 m’a fourni l’occasion d’examiner quelques manuscrits, dont trois qui contiennent des textes de Grégoire de Nysse, et en particulier les Homélies sur les Béatitudes, dont je prépare une nouvelle édition et traduction avec Christian Boudignon. Je connaissais l’un de ces livres depuis ma thèse, car il contient entre autres le Contre Eunome, mais ne l’avais vu que sur reproductions. Je n’avais au contraire de connaissance des deux autres que par l’intermédiaire de la bibliographie et des catalogues. La séance du 21 septembre me fournit l’occasion de présenter ces trois livres et de poser quelques questions à leur sujet.

Continuer la lecture de Autour de quelques manuscrits nysséens de Turin