Archives de catégorie : Billets

Accueil des lecteurs à la section grecque et de l’Orient chrétien de l’IRHT : été-automne 2022

La Section grecque et de l’Orient chrétien est heureuse d’accueillir les lecteurs qui souhaitent consulter sa documentation (bibliothèque, microfilms ou numérisations de manuscrits).

L’accueil des lecteurs est bénévolement assuré les mardis et jeudis (10h-17h) par l’un des chercheurs de la Section. Merci de prendre rendez-vous par e-mail auprès du responsable de l’accueil pour le ou les jours où vous comptez venir (voir le planning ci-dessous). Pour les lecteurs qui viennent de l’étranger, nous faisons notre possible pour proposer des solutions sur une semaine : merci de nous contacter (grecque@irht.cnrs.fr) à l’avance.

Pendant les mois de juillet et août 2022, aucun accueil systématique n’est assuré. En cas de besoin, merci de prendre contact à la même adresse, aussi à l’avance que possible, afin de voir ce qui peut être arrangé.

Continuer la lecture de Accueil des lecteurs à la section grecque et de l’Orient chrétien de l’IRHT : été-automne 2022

Jean Chrysostome dans la chaîne vaticane sur Romains (Vat. gr. 762) : premières questions

Séance du séminaire Manuscrits en Méditerranée, 2 juin 2022, par Agnès Lorrain (accessible également en ligne sur inscription préalable)

La chaîne vaticane sur l’Épître aux Romains (CPG C 160) est à première vue une chaîne sans complications, si l’on en croit Karl Staab : un seul manuscrit bien conservé, le Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, Vat. gr. 762 (en laissant de côté ses copies récentes), des extraits d’une grande fidélité aux sources et pour la plupart correctement attribués, une datation pouvant remonter au viie siècle pour la partie la plus ancienne[1]. Pour ce qui est de l’édition, certes, celle de John Anthony Cramer repose sur un manuscrit récent et abrégé, mais les extraits tirés d’œuvres non conservées en tradition directe sont éditées[2]. Conditions apparemment idéales pour entreprendre l’étude de la chaîne pour elle-même, entre autres comme objet littéraire. À ce sujet, autant dire que les recherches sur la chaîne vaticane sont à l’état embryonnaire[3].

Quel auteur mieux que Jean Chrysostome peut nous aider à comprendre comment les extraits sont sélectionnés, transformés et intégrés dans la chaîne ? En effet, cet auteur est à la fois le plus souvent cité et le seul, avec Théodoret de Cyr, dont l’exégèse est entièrement conservée en tradition directe. C’est donc également sur lui que se fondent les jugements précédemment cités sur la qualité de la chaîne. Or, en m’attelant à la première étape de l’investigation sur les extraits de cet auteur, à savoir le recensement des extraits, je me heurte déjà à des difficultés inattendues qui touchent aussi bien la transmission des homélies de l’évêque de Constantinople sur l’Épître aux Romains que la genèse de la compilation, et qui remettent en cause bien des préjugés sur cette chaîne prétendument parfaite. Ces difficultés seront présentées à la discussion lors de la séance du 2 juin 2022.

[1] Cf. K. Staab, Die Pauluskatenen nach den handschriftlichen Quellen untersucht, Roma, 1926, p. 7-36.

[2] Voir principalement P. E. Pusey, S.P.N. Cyrilli archiepiscopi Alexandrini in D. Ioannis euangelium, vol. III, Oxonii, 1872, Bruxelles, 19652, p. 173-248, K. F. Zawadzki, Der Kommentar Cyrills von Alexandrien zum 1. Korintherbrief : Einleitung, kritischer Text, Übersetzung, Einzelanalyse (Traditio Exegetica Graeca, 16), Leuven-Paris-Bristol (CT), 2015, id., Der Kommentar Cyrills von Alexandrien zum 2. Korintherbrief : Einleitung, kritischer Text, Übersetzung, Einzelanalyse (Traditio Exegetica Graeca, 18), Leuven-Paris-Bristol (CT), 2019 pour Cyrille d’Alexandrie ; A. Ramsbotham, « Documents : The Commentary of Origen on the Epistle to the Romans », The Journal of Theological Studies 13 (1912), p. 209-224 ; 357-368 et 14 (1913), p. 10-22 pour Origène ; K. Staab, Pauluskommentar aus der griechischen Kirche aus Katenenhandschriften, (Neutestamentliche Abhandlungen, 15), Münster, 19842 pour les autres commentateurs.

[3] Une première étude sur la structure de la chaîne sera prochainement publiée par mes soins dans A. Lorrain et J.-M. Auwers (éd.), Phenomena of order and disorder in Greek Exegetical Catenae / Ordres et désordres dans les chaînes exégétiques grecques (Instrumenta patristica et Mediaevalia), Turnhout.

Stage IRHT : Visite à la bibliothèque mazarine

Dans le cadre du Stage d’initiation au manuscrit médiéval, organisé par l’IRHT les 14-17 mars 2022, Pierre Augustin et Francesca Barone, de la section grecque, ont accompagné les hellénistes participant au stage pour une visite/découverte de la Bibliothèque Mazarine et de ses manuscrits grecs. 

Le directeur de la Bibliothèque, M. Patrick Latour, après avoir chaleureusement accueilli les stagiaires, leur a présenté d’une manière extrêmement vivante l’histoire de la bibliothèque et de ses collections. Tout le monde a été sous le charme ! Ensuite, au cours de l’après-midi, les stagiaires ont pu examiner directement chacun au moins deux manuscrits.

Continuer la lecture de Stage IRHT : Visite à la bibliothèque mazarine

Accueil des lecteurs à la section grecque de l’IRHT (Printemps – Été 2022)

La Section grecque et de l’Orient chrétien est heureuse d’accueillir les lecteurs qui souhaitent consulter sa documentation (bibliothèque, microfilms ou numérisations de manuscrits).

L’accueil des lecteurs est bénévolement assuré les mardis et jeudis (10h-17h) par l’un des chercheurs de la Section. Merci de prendre rendez-vous par e-mail auprès du responsable de l’accueil pour le ou les jours où vous comptez venir (voir le planning ci-dessous). Continuer la lecture de Accueil des lecteurs à la section grecque de l’IRHT (Printemps – Été 2022)

Bilan des activités dans la base Pinakes, 2021

La base de données Pinakes : textes et manuscrits grecs est alimentée presque chaque jour tant par les membres de l’équipe Grecque et Orient chrétien de l’IRHT que par les partenaires de divers projets. Le travail au sein de la base de données concerne des domaines variés, qu’il nous a semblé intéressant de présenter aux utilisateur de Pinakes : description de manuscrits à partir des originaux ou de copies, saisie des descriptions des catalogues, révision en série des données (auteurs, œuvres, bibliothèques et cotes, copistes et possesseurs, etc.), dépouillement bibliographique. Pour donner un peu de chair à ce panorama, nous avons choisi de présenter successivement les activités de chaque collaborateur ou projet : les deux administrateurs de la base, André  Binggeli et Matthieu Cassin ; les membres de la section grecque qui participent à son alimentation, Pierre Augustin, Francesca Barone, Marie Cronier, Giada di Giuseppe, Thibault Miguet, Jacques-Hubert Sautel ; les projets partenaires, BHGms, PTB et  RAP.

Nous avions déjà proposé l’an passé un tel bilan : vous pouvez vous y reporter pour mesurer le chemin parcouru et les éventuelles inflexions du travail.

Continuer la lecture de Bilan des activités dans la base Pinakes, 2021

La chaîne sur les Psaumes du Vat. gr. 754 : structure, fonctionnement et mise en page d’une chaîne complexe

Séance du séminaire Manuscrits en Méditerranée, 3 février 2022, M. Cassin (accessible également en ligne sur inscription préalable)

Le manuscrit Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, Vat. gr.  754 (début du 10e siècle) contient une chaîne sur les Psaumes suivie d’une chaîne sur les Odes. Elle est célèbre et connue depuis longtemps, tant pour la rareté de certains des textes qu’elle transmet que pour la qualité de ses textes. La chaîne sur les Psaumes qu’elle comprend est le témoin principal du type XIX (CPG C32). Elle a jusqu’ici été largement exploitée pour les textes qu’elle transmet : leçons hexaplaires, scholies du pseudo-Athanase,  scholies d’Évagre le Pontique1Introduction aux divines Écritures d’Adrien2 mais aussi, ponctuellement, pour d’autres textes. Continuer la lecture de La chaîne sur les Psaumes du Vat. gr. 754 : structure, fonctionnement et mise en page d’une chaîne complexe

  1. M.-J. Rondeau, P. Géhin et M. Cassin, Évagre le Pontique, Scholies aux Psaumes (Sources chrétiennes 614–615), Paris 2021. []
  2. P. W. Martens, Adrian’s Introduction to the Divine Scriptures: An Antiochene Handbook for Scriptural Interpretation (Oxford Early Christian Texts), Oxford, New York 2017. []

In cauda uenenum : sur deux homélies pseudo-chrysostomiennes composites : In illud, Verumtamen frustra conturbatur (CPG 4543 ; Aldama 444) et In Samaritanam (CPG 7912, alias 4581 ; Aldama 457)

Interventions le 6 janvier et le 14 avril 2022, dans le cadre du séminaire Manuscrits en Méditerranée.

Poursuivant notre étude des « homélies fantômes » pseudo-chrysostomiennes inaugurée l’année dernière avec l’homélie In uenerandam crucem (PG 59, 675-678 ; CPG 4598 ; Aldama 461), nous nous pencherons sur deux autres « spuria » insérés dans le corpus de Jean Chrysostome : In illud (Ps. 38, 7), Verumtamen frustra conturbatur omnis homo uiuens, et de eleemosyna (PG 55, 559-564 ; CPG 4543 ; Aldama 444) et In Samaritanam, et in illud (Jn 4, 5), Venit Iesus in ciuitatem (PG 59, 535-542 ; CPG 7912 ; cf. 4581 ; Aldama 457). Leur structure composite était pressentie depuis longtemps et la dernière homélie, attribuée par Marcel Richard à Léonce de Jérusalem, a même récemment fait l’objet d’une analyse détaillée. Sur une suggestion de Michel Aubineau, nous remonterons du texte publié dans la Patrologie Grecque (et dans les éditions principes) à ses multiples recensions manuscrites. Cette analyse nous permettra de constater que le texte de référence ne représente que l’un des avatars peu représentatifs d’une tradition complexe.

Le “Breviarium” de Stéphane d’Antioche (env. 1127), un lexique trilingue de la matière médicale et ses sources

Intervention le 2 décembre 2021, dans le cadre du séminaire Manuscrits en Méditerranée.

Le Breviarium est un lexique (inédit) de noms des simples, c’est-à-dire des matières premières entrant dans la fabrication des médicaments (végétaux, animaux, minéraux). On doit sa mise en lumière aux travaux de Charles Burnett (Warburg Institute, London), qui en prépare actuellement une édition.

Le Breviarium a été composé par Stéphane d’Antioche, connu aussi comme Stéphane de Pise, un Italien séjournant à Antioche dans les années 1120-1130. Il constitue un appendice à la traduction latine par Stéphane du Kitāb al-malakī d’al-Maǧūsī, intitulée Liber regalis.

Ce lexique est transmis dans les manuscrits (dont les plus anciens remontent au milieu du 12e siècle, soit très peu de temps après la composition de l’opuscule) sous la forme de trois colonnes: le grec à gauche, le latin au centre, et l’arabe à droite. Tous les termes sont transcrits en caractères latins. On compte un peu moins de 600 entrées.

Ma présentation s’intéressera aux sources auxquelles Stéphane a pu avoir accès. Plus généralement, elle posera la question de l’accès aux manuscrits grecs et arabes par les Francs dans la ville d’Antioche, qui avait été conquise par les croisés en 1098 et où se déployait alors une importante activité de traduction de l’arabe au latin – tandis que la question de l’éventuel recours à des sources grecques demeure moins étudiée pour l’instant.

SÉMINAIRE « MANUSCRITS EN MÉDITERRANÉE » 2021-2022

Le séminaire Manuscrits en Méditerranée est un séminaire d’équipe de la Section grecque et de l’Orient chrétien de l’IRHT au cours duquel sont présentés des travaux en cours des membres de l’équipe ou d’autres chercheurs autour de bibliothèques, de manuscrits et de textes en grec, en syriaque, en copte et en arabe. Il a lieu (sauf exception) le premier jeudi de chaque mois de 13h à 15h. Les séances de séminaire sont ouvertes  à tous les auditeurs qui sont intéressés.

Pour assister au séminaire en ligne, s’inscrire par e-mail auprès de Matthieu Cassin.

Continuer la lecture de SÉMINAIRE « MANUSCRITS EN MÉDITERRANÉE » 2021-2022

Évagre le Pontique, Scholies aux Psaumes

Vient de paraître la première édition des Scholies aux Psaumes d’Évagre le Pontique, en deux volumes, dans la collection Sources chrétiennes1. Ce texte, dont l’existence avait été reconnue par H. Urs von Balthasar au milieu du 20e siècle, n’est transmis que par les chaînes exégétiques grecques au livre des Psaumes, sous des noms d’emprunt, et avait été partiellement publié sous divers noms (Origène, Athanase d’Alexandrie, Cyrille d’Alexandrie, etc.) au fil des siècles. Continuer la lecture de Évagre le Pontique, Scholies aux Psaumes

  1. M.-J. Rondeau, P. Géhin et M. Cassin, Évagre le Pontique, Scholies aux Psaumes (Sources chrétiennes 614-615), Paris, 2021, 2 vol., 780 et 774 p. []