Archives de catégorie : Actualités / News

Stage d’initiation aus manuscrits grecs et orientaux, 4e édition

Du 17 au 19 octobre 2017,  s’est tenu le stage d’initiation aux manuscrits grecs et orientaux, organisé par la section grecque de l’IRHT  avec le soutien l’équipe de recherche Saprat (EPHEPSL), dans le cadre du stage général d’initiation au manuscrit proposé par l’IRHT, dont la première journée (lundi 16 octobre) était commune à tous les domaines linguistiques.

Au total, 22 étudiants ont été accueillis, 15 pour le domaine grec et 7 pour l’Orient chrétien.

Atelier sur les manuscrits de l’Orient chrétien à l’IRHT

Les matinées, qui se déroulaient à l’EPHE, étaient consacrées à des leçons générales, dans une approche comparatiste entre le domaine grec et différents champs linguistiques de l’Orient chrétien (copte, arménien, géorgien, arabe chrétien, syriaque): histoire du livre, codicologie, écriture, philologie, versions orientales, texte et paratextes.

Leçon de Brigitte Mondrain

Les deux premiers après-midi ont été consacrés à des ateliers en petits groupes, permettant de se familiariser avec les outils de travail: catalogues, bibliographie, reproductions en microfilms ou images numériques, ressources en ligne, etc. Ils ont eu lieu dans les locaux de la Section grecque (au Collège Sainte-Barbe).

Atelier de repérage des éléments textuels d’un manuscrit

La formation s’est achevée par un atelier en bibliothèque, où les stagiaires ont pu mettre en application les connaissances acquises, en examinant directement des manuscrits.

Les stagiaires s’initient à l’utilisation d’une planche à filigranes

Pour cela, le stage a bénéficié de l’accueil de quatre institutions: le département des manuscrits de la BNF pour les manuscrits orientaux (visite organisée par Anne Boud’hors et Alain Desreumaux) et la Bibliothèque Mazarine (Jacques-Hubert Sautel et Pierre Augustin), la Bibliothèque de l’Arsenal (Didier Lafleur et Marie Cronier) et la Bibliothèque de l’IFEB (André Binggeli et Matthieu Cassin) pour les manuscrits grecs.

Examen des manuscrits grecs de l’Arsenal

La formation était dispensée par les membres de la Section grecque et de l’Orient chrétien, épaulés par Brigitte Mondrain (leçon sur l’écriture grecque) et Alain Desreumeaux (visite à la BNF).

Atelier à la Section grecque et de l’Orient chrétien

Télécharger le programme du stage 2017.

Il s’agissait de la 4e édition du stage consacré au domaine grec et oriental. Nous espérons pouvoir proposer de nouveau ce stage à l’automne 2018.

Pour toute question pratique, contacter les organisateurs: Pierre Augustin et Jacques-Hubert Sautel.

Nouvelle parution: Les manuscrits syriaques de parchemin du Sinaï et leurs ‘membra disjecta’

La Section grecque et de l’Orient chrétien de l’IRHT est heureuse d’annoncer la parution récente de l’ouvrage de Paul Géhin, directeur de recherche émérite :

Paul Géhin, Les manuscrits syriaques de parchemin du Sinaï et leurs membra disjecta (Corpus Scriptorum Christianorum Orientalium, 665 ; Subsidia 136), Leuven, Peeters, 2017.

Paul Géhin, Les manuscrits syriaques de parchemin du Sinaï et leurs « membra disjecta »

L’ouvrage est consacré à une petite partie du riche patrimoine livresque de la bibliothèque du monastère de Sainte-Catherine au Sinaï : les manuscrits syriaques écrits sur parchemin.

Bénéficiant de l’apport des « Nouvelles découvertes » de 1975 et de l’identification d’un grand nombre de membra disjecta présents dans les bibliothèques étrangères, l’auteur s’emploie à reconstituer l’état de ces manuscrits, tel qu’il devait être au début du XIXsiècle, avant que ne s’opère un important processus de fragmentation et de dispersion.

Ms Sinaï Syr. 44, f. 214v-215r © Library of Congress

De contenu presque exclusivement religieux (biblique, patristique et liturgique), ces manuscrits sont des témoins précieux des usages du livre dans les communautés chrétiennes de langue syriaque ; leur copie s’étend sur une période de huit siècles (de l’extrême fin du Vs. à la fin du XIIIe s.).

Ms Sinaï Syr. 26, f. 25v-26r © Library of Congress

Le travail de reconstitution ici entrepris donne une vue d’ensemble de la part ancienne du fonds syriaque de Sainte-Catherine, bien plus précise que l’inventaire sommaire établi par Agnes Smith Lewis en 1894, et marque une étape importante vers la réalisation d’un catalogue moderne. Il met en relation des fragments maintenant conservés à des milliers de kilomètres de distance (des USA au Japon en passant par l’Europe). Il offre aux spécialistes (éditeurs de textes, biblistes, liturgistes, historiens, codicologues) une base renouvelée et plus sûre pour de futures recherches.

Ms Sinaï Syr. 5, f. 11v-12r (détail) © Library of Congress

L’ouvrage peut être acheté sur le site de l’éditeur, Peeters.

Quelques articles tirés de ce corpus :

– Paul Géhin, « Écrire le grec en lettres syriaques : les hymnes du Sinaï syr. 27 », dans J. den Heijer, A. Schmidt, T. Pataridze (éd.), Scripts Beyond Borders. A Survey of Allographic Traditions in the Euro-Mediterranean World (Publications de l’Institut Orientaliste de Louvain, 62), Louvain-la-Neuve 2014, p. 155-185.

Paul Géhin, « L’étonnant destin d’un Psautier jacobite du XIIIe siècle : Sinaï syr. 43 + Vatican Syr. 647, ff. 24-26 », Hugoye. Journal of Syriac Studies 18 (2015), p. 53-65.

Paul Géhin, « Sinaï syriaque 29 ou 31 ? Sur quelques problèmes de cote dans la série des manuscrits syriaques de Sainte-Catherine », Le Muséon 129 (2016), p. 117-131.

— Paul Géhin, « Saint Jean Chrysostome dans les manuscrits syriaques du Sinaï », dans F. P. Barone, C. Macé, P. A. Ubierna (éd.), Philologie, herméneutique et histoire des textes entre Orient et Occident. Mélanges en hommage à Sever J. Voicu (Instrumenta Patristica et Mediaevalia, 73), Turnhout 2017, p. 867-893.

— Paul Géhin, « Un cas insolite d’allographie : la litanie diaconale grecque en écriture syriaque sogdienne du ms. Leiden Oriental 14236 », à paraître dans Le Muséon.

Vat. sir. 647, f. 4r (détail), folio provenant du ms. Sinaï syr. 8 (© Biblioteca Apostolica Vaticana)

 

Catalogage et photographie de manuscrits grecs au Patriarcat œcuménique

Du 24 octobre au 4 novembre dernier, trois chercheurs de la Section grecque de l’IRHT (André Binggeli, Matthieu Cassin et Marie Cronier) ont effectué une dernière mission au Patriarcat œcuménique de Constantinople  (Istanbul).

Un nouveau pont sur le Bosphore
Un nouveau pont sur le Bosphore

Il s’agissait d’achever le travail de préparation du catalogue de l’un des trois fonds principaux de la Bibliothèque patriarcale, celui des manuscrits provenant du monastère de la Sainte-Trinité, sur l’île de Chalki. Cela s’effectue dans le cadre du projet ANR i-Stamboul (2013-2016).tranche

Faisant suite au catalogue des manuscrits du monastère de la Panaghia de Chalki (publié en 2008 par Matoula Kouroupou et Paul Géhin), le catalogue de la Sainte-Trinité traitera des manuscrits de ce monastère aujourd’hui conservés au patriarcat œcuménique (147 cotes, 141 manuscrits présents). Il comprendra deux tomes, le premier avec la description matérielle et la présentation du contenu, le second avec des reproductions photographiques.

copie-des-filigranes
Prise des filigranes à l’aide du planche électroluminescente à lumière froide

Pendant cette mission, les chercheurs ont achevé le travail habituel d’analyse matérielle des manuscrits (l’analyse textuelle étant menée sur microfilms à Paris), en particulier pour ce qui demande un examen direct du volume: description du support d’écriture (parchemin ou papier), des réglures, de la couleur des encres, des reliures, etc.

photographie
Le manuscrit est posé sur un statif, auquel est fixé l’appareil. La lumière est produite par deux flash situés de part et d’autre

En outre, afin de préparer le volume contenant les planches, les chercheurs étaient accompagnés d’Alexane Trubert, photographe du pôle numérique de l’IRHT et spécialisée dans la prise de vue de manuscrits. Elle avait apporté de France le matériel nécessaire à la réalisation de photos de haute qualité.

vitre-et-reglet
On place sur la page à reproduire un réglet permettant de restituer ses dimensions et, si elle doit être aplatie, une vitre
photographie-dune-tranche
Photographie d’une tranche

Certains clichés ont demandé une méthodologie particulière, notamment la photographie des tranches (où sont souvent inscrits les titres sur les manuscrits byzantins),

photographie-des-reliures
Un drap noir est tendu autour du manuscrit et de l’appareil pour éviter les reflets sur le cuir de la reliure

celle des reliures (dont la couvrure en cuir produit souvent des reflets difficile à faire disparaître), ou celle de palimpsestes (dont il faut essayer de faire apparaître l’écriture inférieure).preparation-du-manuscrit

Une attention particulière a été portée aux reliures, aux feuillets de garde, aux foliotations anciennes, aux pinax (tables des matières) et aux restauration, qui fournissent des éléments de premier ordre sur le fonctionnement de la bibliothèque.

Une foliotation de la fin du 16e s. en lettres grecques: ρνβ (=152)
Une foliotation de la fin du 16e s. en lettres grecques: ρνβ (=152)
Une reliure de technique byzantine (16e s.)
Une reliure de technique byzantine (16e s.)

En effet, le catalogue à proprement parler sera accompagné d’un autre volume, consacré à l’histoire de la bibliothèque du monastère de la Sainte-Trinité de Chalki, depuis sa fondation vers 1540 jusqu’à son transfert au Patriarcat œcuménique dans les années 1930.

Renforcement du bord interne des feuillets, à date ancienne (16e s.) avec des languettes provenant d'autres manuscrits
Renforcement du bord interne des feuillets, à date ancienne (16e s.) avec des languettes provenant d’autres manuscrits

Le catalogue est désormais dans sa phase finale de réalisation. Sa parution est espérée d’ici la fin de l’année 2017. Le volume consacré à l’histoire de la bibliothèque devrait le suivre rapidement.

Greek Manuscripts in the British Library

La British Library organise le 19 septembre à Londres (Conference Centre, The British Library, 96 Euston Road, London) une journée de conférences et de discussions pour célébrer l’achèvement de la troisième phase de numérisation de l’ensemble de ses manuscrits grecs : Greek Manuscripts in the British Library. Le programme détaillé est disponible. La session de l’après-midi sera présidée par  André Binggeli, qui participera également à la table ronde finale, consacrée aux perspectives dans le domaine des numérisations de manuscrits et de catalogage.

Saluons également l’arrivée comme « curator of Ancient and Medieval Manuscripts » à la British Library de notre collègue  Peter Toth, organisateur de cette journée.

Ce sera également l’occasion de reparler du réseau Diktyon, dont le nouveau site internet vient d’être mis en ligne : ce réseau rassemble une douzaine de partenaires et autant de bases de données ou de projets électroniques qui s’occupent de manuscrits grecs, afin de mettre en lien ces ressources de manière stable et transparente pour l’utilisateur.

BL_Greek-manuscripts-eflyer

Séminaire : La reconstitution virtuelle de la bibliothèque de Métrophane

IMG_5351Dans le cadre du séminaire Histoire des bibliothèques anciennes organisé par la section de Codicologie et d’histoires des bibliothèques et héraldique de l’IRHT, le 13 décembre 2013 (10h-13h), A. Binggeli, M. Cassin et M. Cronier assureront une séance consacrée à « La reconstitution virtuelle de la bibliothèque de Métrophane« , dans le cadre de l’ANR i-Stamboul. La séance a lieu à l’IRHT, 40 avenue d’Iéna, Paris 16e, salle Jeanne Vielliard.

Le séminaire proposera une présentation de la bibliothèque fondée par le patriarche Métrophane III (patriarche pour les périodes 1565-1572, 1579-1580) au monastère de la Sainte-Trinité sur l’île de Chalki au large d’Istanbul et s’attachera à étudier les différentes sources qui permettent de reconstituer l’histoire de la bibliothèque et de ses manuscrits depuis sa fondation au 16e s. jusqu’à nos jours, qu’il s’agisse des éléments fournis par les manuscrits eux-mêmes ou par des inventaires ou descriptions de nature diverse. Les modalités de reconstitution électronique de la bibliothèque seront également présentées et discutées.