Tous les articles par Matthieu Cassin

Directeur de recherche à la section grecque et de l'Orient chrétien de l'Institut de recherche et d'histoire des textes (CNRS, UPR 841).

Les trois vies de l’Ott. gr. 437

Séance du 7 mars 2024 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Tiphaine Lorieux (KU Leuven).

L’Ottobonianus graecus 437 fait partie du lot de manuscrits offerts au Pape Clément XI au début du 17e s. par l’intermédiaire du maronite Abraham Massad. En dépit de l’unité thématique du manuscrit, qui contient les Douze petits prophètes et plusieurs textes patristiques portant sur ces livres bibliques, on y distingue trois parties indépendantes, copiées à des époques variées et en des lieux peut-être différents. Dans la première, datée des 13e-14e s., on trouve le Commentaire sur les douze prophètes de Théodoret de Cyr et le début de son Commentaire sur Isaïe ; dans la deuxième (15e-16e s.), la chaîne de Philothée sur les petits prophètes Osée, Joël et Amos ; et dans la troisième (15e s.), les Capita attribués à Hésychius et le début du commentaire de Théodoret sur le prophète Malachie. Cette communication cherchera à retracer le parcours de ces trois parties, en s’appuyant en particulier sur l’identification de leurs modèles et de leurs copies. La critique textuelle montre en effet que la première partie a servi de modèle au Paris. gr. 848 et que la seconde a été copiée à partir de deux exemplaires, l’Ott. gr. 452 et le Vat. gr. 1509. La reconstitution des pérégrinations de ces manuscrits, entre Constantinople, Naxos, Alexandrie et Paris, permettra d’éclairer certaines zones d’ombre de l’histoire de l’Ott . gr. 437.

Une nouvelle lettre de Théodore Stoudite ? Deux folios d’un manuscrit du Xe siècle réutilisés comme folios de garde dans une reliure paléologue

Séance du 11 janvier 2024 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Christian Förstel (BnF).

La communication présentera une lettre inédite, copiée dans la première moitié du Xe siècle sur deux folios réutilisés au début du XVe siècle comme gardes dans la reliure d’un manuscrit médical lié à la cours paléologue. 

Paris, BnF, Grec 2256, reliure, plat inférieur

Continuer la lecture de Une nouvelle lettre de Théodore Stoudite ? Deux folios d’un manuscrit du Xe siècle réutilisés comme folios de garde dans une reliure paléologue

Sur la tradition manuscrite des diagrammes dans les traités musicaux grecs et latins

Séance du 16 novembre 2023 du séminaire Manuscrits en Méditerranée, par Anne Weddigen (Labex HASTEC, SAPRAT).

Les traités de théorie musicale ne sont pas tous transmis accompagnés de figures, loin s’en faut. Est-ce à dire que les textes en étaient dépourvus dès l’origine, ou qu’elles se sont perdues ? Inversement, quand les figures sont transmises dans les manuscrits, quel lien entretiennent-elles avec la genèse puis avec la transmission du texte qu’elles accompagnent ? 

Continuer la lecture de Sur la tradition manuscrite des diagrammes dans les traités musicaux grecs et latins

Autour de quelques manuscrits nysséens de Turin

Séance du 21 septembre 2023 du séminaire Manuscrits en Méditerranée.

Une mission à Turin en juin 2023 m’a fourni l’occasion d’examiner quelques manuscrits, dont trois qui contiennent des textes de Grégoire de Nysse, et en particulier les Homélies sur les Béatitudes, dont je prépare une nouvelle édition et traduction avec Christian Boudignon. Je connaissais l’un de ces livres depuis ma thèse, car il contient entre autres le Contre Eunome, mais ne l’avais vu que sur reproductions. Je n’avais au contraire de connaissance des deux autres que par l’intermédiaire de la bibliographie et des catalogues. La séance du 21 septembre me fournit l’occasion de présenter ces trois livres et de poser quelques questions à leur sujet.

Continuer la lecture de Autour de quelques manuscrits nysséens de Turin

Accueil des lecteurs à la section grecque et de l’Orient chrétien de l’IRHT : 2023-2024

La Section grecque et de l’Orient chrétien est heureuse d’accueillir les lecteurs qui souhaitent consulter sa documentation (bibliothèque, microfilms ou numérisations de manuscrits).

L’accueil des lecteurs est bénévolement assuré les mardis et jeudis (10h-17h), à partir du 19 septembre, par l’un des chercheurs de la Section. Merci de prendre rendez-vous par e-mail auprès du responsable de l’accueil pour le ou les jours où vous comptez venir (voir le planning ci-dessous). Pour les lecteurs qui viennent de l’étranger, nous faisons notre possible pour proposer des solutions sur une semaine : merci de nous contacter (grecque@irht.cnrs.fr) à l’avance.

Pendant les vacances scolaires, l’accueil est assuré dans la mesure des disponibilités des membres de la section : merci de nous contacter à l’avance (grecque@irht.cnrs.fr) afin de voir ce qui est possible.

Continuer la lecture de Accueil des lecteurs à la section grecque et de l’Orient chrétien de l’IRHT : 2023-2024

SÉMINAIRE « MANUSCRITS EN MÉDITERRANÉE » 2023-2024

Le séminaire Manuscrits en Méditerranée est un séminaire d’équipe de la Section grecque et de l’Orient chrétien de l’IRHT, au cours duquel sont présentés des travaux en cours des membres de l’équipe ou d’autres chercheurs. Les exposés portent sur des bibliothèques, des manuscrits et des textes en grec, en syriaque, en copte et en arabe, et en particulier sur la circulation des textes, des livres et des hommes qui leur sont liés. Il a lieu un jeudi par mois de 14h à 16h. Les séances de séminaire sont ouvertes  à tous les auditeurs qui sont intéressés.

Pour assister au séminaire en ligne, s’inscrire par e-mail auprès de Matthieu Cassin.

Continuer la lecture de SÉMINAIRE « MANUSCRITS EN MÉDITERRANÉE » 2023-2024

Manuscrits de la Sainte-Trinité de Chalki à Oxford et Londres

Séance du séminaire Manuscrits en Méditerranée, 11 mai 2023, par Matthieu Cassin (IRHT), accessible également en ligne sur inscription préalable auprès de Matthieu Cassin

Le programme d’équipe autour de la bibliothèque du monastère de la Sainte-Trinité de Chalki se poursuit, après la publication du catalogue des manuscrits conservés au Patriarcat, avec la préparation d’un deuxième volume consacré à l’histoire de la bibliothèque et aux manuscrits dispersés. Dans ce cadre, je présenterai le 11 mai une étude synoptique de deux groupes de manuscrits qui ont quitté Chalki en 1626, par le fait de deux anglais, William Petty, envoyé de Lord Arundel, et Sir Thomas Roe, ambassadeur de Londres auprès de la Porte.

Continuer la lecture de Manuscrits de la Sainte-Trinité de Chalki à Oxford et Londres

Pratiques de lecture et chaînes sur l’évangile de Luc

Séance du séminaire Manuscrits en Méditerranée, 9 mars 2023, par Barthélémy Enfrein, accessible également en ligne sur inscription préalable auprès de Matthieu Cassin.

La présentation portera sur deux chaînes sur Luc en grec : la chaîne transmise par le codex Zacynthius et les autres manuscrits de la même famille et la chaîne sur Luc du ps. Titus de Bostra telle qu’elle est transmise dans le Marc. gr. I. 34. On s’intéressera également aux collections exégétiques en langue syriaque notamment à la chaîne sur le Nouveau Testament du BL Ad. 12 168. Cette étude sera l’occasion de s’interroger sur les pratiques de lecture en lien avec les chaînes : quelles sont les lectures faites par le caténiste pour confectionner sa chaîne, quelles sont les modalités de lectures d’une chaîne, qui lit une chaîne et avec quels objectifs en tête.

Bilan des activités dans la base Pinakes 2022

Il y a deux ans, maintenant, que nous avons commencé à proposer un bilan annuel des activités scientifiques dans la base de données Pinakes : textes et manuscrits grecs (voir les billets précédents : année 2021 et année 2020). Nous poursuivons l’expérience cette année, sans répéter ce que nous avions dit les années précédentes, sauf pour les éléments les plus importants : merci de vous reporter aux deux billets cités ci-dessus pour compléter le tableau.

Nous présenterons de nouveau les activités des personnes et des projets qui contribuent à Pinakes ; les deux administrateurs de la base, André  Binggeli et Matthieu Cassin ; les membres de la section grecque et associés qui participent à son alimentation, Pierre Augustin, Francesca Barone, Marie Cronier, Thibault Miguet, Anne Petrucci, Jacques-Hubert Sautel ; les projets partenaires, BHGms, PTB et RAP. Auparavant, cependant, nous voudrions présenter quelques aspects nouveaux ou plus anciens du travail dans la base, pour lesquels la participation de tous les utilisateurs est non seulement souhaitable, mais nécessaire.

Continuer la lecture de Bilan des activités dans la base Pinakes 2022

SAMAD, une base de données relationnelle pour retracer les déplacements des manuscrits et des copistes : l’exemple des captifs syriens à l’époque mamelouke

Séance du séminaire Manuscrits en Méditerranée, 10 novembre 2022, par Alice Croq (IFAO), accessible également en ligne sur inscription préalable auprès de Matthieu Cassin.

La base de données SAMAD (The Syriac and Arabic Manuscript Database) rassemble les informations délivrées par les manuscrits syriaques et arabes produits dans les milieux chrétiens entre le VIIIe et le XVe siècle. Élaborée grâce au logiciel Heurist, la base a pour vocation de classer, de cartographier et de mettre en relation des données de différentes natures (codicologiques, historiques, prosopographiques, toponymiques, etc.). En replaçant les manuscrits, les personnes, les lieux et les institutions politiques et religieuses au sein de réseaux qui vont de l’Asie centrale à l’Égypte, elle permet aux codicologues et aux historiens de mener momentanément plusieurs types de recherche. Après en avoir donné quelques exemples, les déplacements des copistes et la circulation des manuscrits retiendront particulièrement notre attention au cours de la présentation. Ceux qui copient et annotent les manuscrits syriaques et arabes chrétiens sont aussi mobiles que volubiles : ils voyagent souvent, parfois sur de grandes distances, et n’hésitent pas à rapporter toutes sortes d’événements dans les marges des codex. Leur mobilité peut être voulue ou imposée par les événements : elle découle parfois d’une motivation religieuse ou intellectuelle mais peut aussi être suscitée par des contraintes extérieures, comme dans les cas d’exil, de fuite ou de captivité. Ce dernier phénomène, qui n’a pas été relevé par l’historiographie, sera étudié à partir de du témoignage de deux moines syriens captifs au Caire au début de la période mamelouke.