Nouvelle parution : Catalogue des manuscrits de la Ste-Trinité de Chalki

La Section grecque de l’IRHT est particulièrement heureuse d’annoncer une nouvelle parution :

André Binggeli, Matthieu Cassin, Marie Cronier & Matoula Kouroupou, Catalogue des manuscrits conservés dans la Bibliothèque du Patriarcat Œcuménique. Les manuscrits du monastère de la Sainte-Trinité de Chalki. I, notices descriptives. II, illustrations, Turnhout, Brepols, 2019. ISBN 978-2-503-57434-9. 2 vol., 886 p., 359 planches.

Le Catalogue, le second de la série consacrée aux manuscrits grecs conservés au Patriarcat œcuménique à Istanbul, décrit les manuscrits provenant du monastère de la Sainte-Trinité situé sur l’île de Chalki. Le premier volume contient la description des 147 manuscrits qui constituent ce fonds ; le second volume est réservé aux illustrations, soit 359 planches photographiques, pour la plupart en couleur (écritures, décors, reliures, petits fers de reliure).

Le fonds de la Sainte-Trinité fut principalement constitué des manuscrits rassemblés à l’époque de la refondation du monastère de la Sainte-Trinité par le futur patriarche Métrophane III (1565-1572, 1578-1580) au milieu du 16e siècle et dans les décennies qui suivirent. Il s’agit d’une bibliothèque monastique, et les manuscrits ont principalement un contenu liturgique et religieux, même si la littérature classique n’en est pas absente. D’autre part, elle a été fondée par un futur patriarche, bibliophile de surcroît, qui a continué à la protéger et à l’enrichir une fois devenu patriarche ; de ce fait, la presque totalité des manuscrits est antérieure au 16e siècle, et on y trouve un nombre important de manuscrits anciens de belle facture, mais aussi des manuscrits contenant des textes rares ainsi que plusieurs palimpsestes. Les abondantes annotations qu’ils portent en font une source de premier ordre pour écrire l’histoire du monastère de la Sainte-Trinité, qui fera l’objet d’un volume séparé dans la même série, et plus largement du Patriarcat et des institutions monastiques de Constantinople et de sa région sous l’Empire ottoman.

Réalisé sous l’égide de Sa Sainteté Bartholomée, dans le cadre d’un programme plus large sur l’histoire des bibliothèques grecques dans l’Empire ottoman financé par l’Agence nationale de la recherche, ce catalogue est l’œuvre de quatre chercheurs de la Section grecque de l’IRHT (CNRS) : André Binggeli, Matthieu Cassin, Marie Cronier et Matoula Kouroupou.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.