Archives par mot-clé : Annonce

Mélanges en l’honneur de Paul Géhin

La section grecque et de l’Orient chrétien de l’IRHT est particulièrement heureuse d’annoncer la parution du volume de mélanges offerts à Paul Géhin:

André BINGGELI, Anne BOUD’HORS et Matthieu CASSIN (éd.), Manuscripta Graeca et Orientalia. Mélanges monastiques et patristiques en l’honneur de Paul Géhin (Orientalia Lovaniensia Analecta 243), Leuven-Paris-Bristol, Peeters, 2016 (ISBN 9789042933583).

Mélanges Paul Géhin
Mélanges Paul Géhin

Édité par trois membres de la section, l’ouvrage se veut un hommage à celui qui fut son directeur de 1997 à 2011, spécialiste d’Évagre le Pontique, et dont les travaux scientifiques couvrent un large éventail de disciplines et de domaines linguistiques.

Paul Géhin reçoit le volume de mélanges en son honneur
Paul Géhin reçoit le volume de mélanges en son honneur

Le volume de mélanges rassemble 27 contributions consacrées à des thématiques chères au dédicataire, telles que le manuscrit à la fois comme objet matériel (analysé par la paléographie et la codicologie) et comme chaînon de la transmission des textes, dans les différentes langues de l’Orient chrétien (grec, arabe, syriaque, copte, arménien, géorgien) ; le monde monastique, la littérature ascétique et patristique, y compris les chaînes exégétiques et les florilèges; ou encore l’histoire des bibliothèques, en particulier celle du monastère de Sainte-Catherine du Mont Sinaï.

Réception à l'IRHT pour la remise des mélanges
Réception à l’IRHT pour la remise des mélanges

Le volume a été remis au dédicataire le 11 avril 2016, lors d’une cérémonie organisée à l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes, en présence de quatre anciens directeurs (Louis Holtz, Jacques Dalarun, Anne-Marie Eddé, Nicole Bériou) et de son directeur actuel, François Bougard.

Deux directeurs de l'IRHT: François Bougard et Louis Holtz
Deux directeurs de l’IRHT: François Bougard et Louis Holtz

Sommaire de l’ouvrage:

M. J. Albarrán Martínez, « La prière, occupation quotidienne des moniales d’Égypte », p. 1-16.

P. Andrist, « Un témoin fragmentaire de la famille α des Dialogica polymorpha antiiudaica (CPG 7796) dans un manuscrit de Berlin (Staatsbibliothek, Phill. 1487 [=Studemund 83] », p. 17-30.

P. Augustin, « Une ‘édition’ de Jean Chrysostome à Antioche en 1062-1064? Trois manuscrits copiés par le prêtre Manuel », p. 31-66.

F. Barone, « Ancora sulle omelie de Davide et Saule di Giovanni Crisostomo », p. 67-78.

A. Binggeli, « Les trois David, copistes arabes de Palestine aux 9e-10e s. », p. 79-118.

A. Boud’hors, « Moines, moniales et tissage en Égypte: à propos d’une lettre du moins Frangé », p. 119-128.

S. P. Brock, « Patristic Quotations in Gabriel Qatraya’s Commentary on the Liturgical Offices. », p. 129-150.

L. Brottier, « La perversion de la mémoire dans quelques écrits monastiques », p. 151-166.

M. Cassin, « Un recueil d’extraits patristiques sur l’âme et la nature de l’homme », p. 167-187.

A. Cataldi Palau, « Nicolas Mésaritès: deux lettres inédites (Milan, Ambrosianus F 96 sup., ff. 15v-16v) », p. 187-232.

R. Ceulemans, « Les sections bibliques et exégétiques de l’Athous Lavras Λ 80 (Eustratiades 1571) », p. 233-246.

M. Cronier, « Transcrire l’arabe en grec. À propos des annotations du Parisinus gr. 2179 (Dioscoride) », p. 247-266.

F. D’Aiuto, « Un incerto toponimo orientale nella sottoscrizione dell’Omiliario crisostomico di Princeton, Garrett 14 », p. 267-282.

V. Desprez & A. Rigo, « L’Exposition de la règle de Jean l’ermite et sa fortune sous le nom de Jean Chrysostome aux 11e-13e siècles », p. 283-336.

A. Desreumaux, « Le manuscrit Paris, BnF, Syr. 296 et sa parenté sinaïtique. Vie et usage d’un évangéliaire », p. 337-350.

S. S. R. Frøyshov, « L’horologe du Sinaï géorgien N.80. Édition d’un fragment du nouveau fonds du Sinaï », p. 351-382.

Th. Ganchou, « Les tribulations vénitiennes de la Ca’ Notara (1460/1490). À la recherche du Plutarque d’Anna », p. 383-442.

A. Jacob, « Heurs et malheurs d’un euchologe salentin (Melphictensis 10) », p. 443-468.

G. Kessel, « Membra Disjecta Sinaitica I: A Reconstitution of The Syriac Galen Palimpsest », p. 469-496.

S. Lucà, « La distribuzione calendariale delle Catechesi di Teodoro di studio nel Vat. gr. 2112″, p. 497-522.

B. Outtier, « La traduction arménienne des Chapitres sur la prière d’Évagre le Pontique », p. 523-538.

I. Pérez Martín, « Les manuscrits de Gérasimos, higoumène de la Néa Monè de Chios vers la fin du 12e siècle », p. 539-548.

J.-H. Sautel, « Vingt ans après… La parution du Répertoire de réglures dans les manuscrits grecs sur parchemin« , p. 549-562.

A. Sidarus, « Nouvelles données concernant la Scala gréco-copto-arabe Liber graduum. », p. 563-582.

P. Van Deun, « Le Romanus, Vallicellianus C 72 (gr. 42), un manuscrit du 14e siècle peu connu: description détaillée », p. 583-596.

S. J. Voicu, « Un errore di Montfaucon e altre note pseudocrisostomiche », p. 597-614.

U. Zanetti, « Épitomè de la Lettre de Macaire sur la gloire des saints. », p. 615-632.

Discours de Paul Géhin lors de la remise des mélanges
Discours de Paul Géhin lors de la remise des mélanges

Séminaire : La reconstitution virtuelle de la bibliothèque de Métrophane

IMG_5351Dans le cadre du séminaire Histoire des bibliothèques anciennes organisé par la section de Codicologie et d’histoires des bibliothèques et héraldique de l’IRHT, le 13 décembre 2013 (10h-13h), A. Binggeli, M. Cassin et M. Cronier assureront une séance consacrée à « La reconstitution virtuelle de la bibliothèque de Métrophane« , dans le cadre de l’ANR i-Stamboul. La séance a lieu à l’IRHT, 40 avenue d’Iéna, Paris 16e, salle Jeanne Vielliard.

Le séminaire proposera une présentation de la bibliothèque fondée par le patriarche Métrophane III (patriarche pour les périodes 1565-1572, 1579-1580) au monastère de la Sainte-Trinité sur l’île de Chalki au large d’Istanbul et s’attachera à étudier les différentes sources qui permettent de reconstituer l’histoire de la bibliothèque et de ses manuscrits depuis sa fondation au 16e s. jusqu’à nos jours, qu’il s’agisse des éléments fournis par les manuscrits eux-mêmes ou par des inventaires ou descriptions de nature diverse. Les modalités de reconstitution électronique de la bibliothèque seront également présentées et discutées.

Séminaire international en Papyrologie Copte : Barcelona, 6-13 Juillet 2014

copte1copte2Un séminaire international en papyrologie copte se tiendra à Barcelone du 6 au 13 juillet 2014. Ce séminaire prend la suite des universités d’été de Vienne (2006), Leipzig (2008), Strasbourg (2010) et Heidelberg (2012). Il sera organisé par la Collection Palau-Ribes déposée aux Archives historiques des Jésuites et l’Universitat Pompeu Fabra de Barcelona. L’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes du CNRS, Paris (IRHT), l’Universidad de Alcalá (UAH), le Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC), l’Association Francophone de Coptologie (AFC), le Centro de Estudios de Próximo Oriente (CEPO) et l’Asociación Cultural Hispano-Helénica (ACHH) sont également partenaires de l’événement.

Étudiants et doctorants des disciplines telles que la coptologie, l’égyptologie, la papyrologie, les lettres classiques, les sciences religieuses, l’histoire ancienne, les études arabes ou les études byzantines sont invités à y participer, Une solide connaissance du copte étant souhaitée.

Les participants auront le choix entre deux ateliers: l’un consacré aux parchemins ou papyrus coptes littéraires (surtout des fragments bibliques) et un autre aux papyrus coptes documentaires (lettres, textes juridiques, etc.). Les étudiants auront l’occasion de travailler sur des documents originaux inédits.

La participation financière s’élève à 300 €. Elle comprend l’hébergement en résidence universitaire, le petit déjeuner et le déjeuner.

Le nombre de places est limité à 15.

Candidature

Le dossier doit contenir:

1. Un curriculum vitae.

2. Une lettre de candidature mentionnant l’atelier auquel l’étudiant souhaiterait participer.

3. Des lettres de recommandation de deux professeurs qui devront aussi donner un avis sur le niveau du candidat en copte. Les lettres doivent être envoyées confidentiellement à l’adresse indiquée dessous, en mentionnant explicitement le nom du candidat.

Les dossiers et des lettres de recommandation sont à envoyer à:

Dr. María Jesús Albarrán
Institut de Recherche et d’Histoire des Textes, CNRS
Section Grecque et de l’Orient chrétien
Collège de France
52 rue du Cardinal Lemoine
75005 Paris
France

e-mail: maria-jesus.albarran@irht.cnrs.fr

 

La date limite de dépôt est le 15 mars 2014. Les candidats seront informés du résultat de leur démarche au début d’avril 2014.

Déroulement

Ce séminaire international a pour but de fournir une initiation à la papyrologie copte en tenant compte de ses relations avec l’égyptologie, les études classiques, l’histoire ancienne, le paléo-christianisme et l’archéologie.

Des conférences seront données sur la paléographie et le déchiffrement des écritures littéraires ou documentaires de ces deux sortes d’écrits, et sur leurs relations avec d’autres témoignages textuels ou archéologiques. Pour les exercices pratiques, les étudiants se verront confier un document inédit sur lequel ils travailleront.

Les enseignants seront : María Jesús Albarrán (Paris), Anne Boud’hors (Paris), Alain Delattre (Bruxelles), T. Sebastian Richter (Leipzig), Sofía Torallas (Madrid). Parmi les intervenants figureront aussi Cristina Ibañez (Barcelona), Alberto Nodar (Barcelona), Margarita Vallejo (Madrid) et Amalia Zomeño (Madrid).

L’objectif est d’offrir un ensemble de conférences et d’ateliers grâce auxquels les étudiants pourront apprendre à évaluer les informations de toutes sortes fournies par les différents types de documents et se familiariser avec les questions que soulève le matériel papyrologique.

L’enseignement se fera en anglais.

 

Dans l’attente de recevoir vos candidatures,

Dr. María Jesús Albarrán
Dr. Anne Boud’hors
Dr. Alberto Nodar
Dr. Sofía Torallas

Seminar_Barcelona

Annonce de colloque : La « collection philosophique » face à l’histoire. Péripéties et tradition

Les 11 et 11 juin 2013 aura lieu à Paris, EHESS (105 Bd Raspail, 75006 Paris) un colloque organisé par Filippo Ronconi et Daniele Bianconi, sous le titre La « collection philosophique » face à l’histoire. Péripéties et tradition.

Les manuscrits de la ‘collection philosophique’ font l’objet, depuis plus d’un siècle, d’une attention particulière de la part des chercheurs qui s’occupent du ‘premier humanisme byzantin’. Plusieurs d’entre ces livres sont en effet les codices unici ou les témoins manuscrits les plus anciens d’ouvrages de la plus haute importance dans le domaine de la philosophie, mais aussi de la géographie, de l’astronomie, de la paradoxographie et de la patristique. Les positions critiques concernant les origines et les dynamiques de réalisation de cette ‘collection’ sont parfois en désaccord, offrant un cadre complexe au sujet de l’origine de leurs modèles et des dynamiques de leur transcription. En revanche, très peu d’attention a été consacrée à un autre aspect, celui des influences culturelles et intellectuelles que ces livres et ces textes ont exercées sur la civilisation byzantine et sur ses alentours. Les minces témoignages historiques, qui parviennent normalement de l’étude des manuscrits eux-mêmes, n’ont pas permis jusque-là d’en reconstruire le destin après leur transcription, ni la façon par laquelle les textes qu’ils contiennent ont été lus et étudiés : quels chemins ont emprunté ces manuscrits une fois sortis de l’atelier (ou des ateliers) où ils ont vu le jour ? Où ont-ils été conservés ? Peut-on donner un nom aux savants qui les ont lus, apostillés, copiés au fil des siècles ? Dans quelle mesure les ouvrages qu’ils renferment ont été traduits et exportés dans des autres aires géographiques ? En somme, quel a été leur rôle culturel dans le monde byzantin et, plus en général, dans la construction de la civilisation occidentale ?

Programme :

Lundi 10 juin

14h45 : Accueil des participants

15h30 : Ouverture du colloque ; Salutations des autorités

Filippo RONCONI – Daniele BIANCONI : La « collection philosophique » face à l’histoire

Séance I : Au coeur de la « collection philosophique » : Aristote, Platon, les textes géographiques (Présidence Paolo ODORICO)

Pantelis GOLITSIS : Quelques observations sur l’histoire et les origines de l’ « Aristote de Vienne » (Vind. Phil. gr. 100)

Antonio CARLINI : Due percorsi tradizionali a confronto dal sec. IX al XV : Parigino greco 1807 – Marciani greci 196 e 246

Didier MARCOTTE : La Collection philosophique et la lecture des historiens et géographes grecs à Byzance avant Constantin Porphyrogénète

Débat

Mardi 11 juin

9h30 : Séance II : L’autre cœur de la « collection » : les commentateurs tardo-antiques et les Pères de l’Église (Présidence Christian JACOB)

Philippe HOFFMANN : La Collection philosophique et la tradition des textes néoplatoniciens

Michele TRIZIO : Un’eredità difficile: commenti e commentatori di Aristotele tra XI e XII secolo

Mariella MENCHELLI : Platone, Proclo e Dionigi Areopagita nella “collezione filosofica”. Annotatori, sorti di manufatti e fili tradizionali ‘perduti’ tra il periodo mediobizantino e l’età dei Paleologi

Matthieu CASSIN : Y eut-il une lecture philosophique des textes patristiques ? Réflexions à partir de la transmission et de la réception de quelques textes grecs

Débat

15h30 : Séance III : La « collection » entre survie et renouveau (Présidence Houari TOUATI)

Marco DI BRANCO : À la recherche des livres perdus : échanges libraires entre Byzance et le monde islamique (VIIIe-Xe siècle)

Daniele ARNESANO : Circolazione dei testi della collezione filosofica nel Salento

Charis MESSIS : Aux marges de la philosophie, au coeur de la curiosité : le ms Heid. Pal. gr. 398

Tiziano DORANDI : Manuscrits de la ‘Collection Philosophique’ entre Orient et Occident. Livres, Lecteurs et Traducteurs de Platon et d’Aristote à l’âge du pré-humanisme occidental

Débat

Conclusions

La collection philosophique face à l’histoire