Études bibliques et philologie byzantine : Le congrès de l’EABS à Cordoue (12-15 juillet 2015)

La ville de Cordoue, au cœur de l’Andalousie, accueillait cette année le Congrès annuel de l’European Association of Biblical Studies (EABS), qui regroupe celles et ceux dont les domaines de recherche s’organisent autour des études bibliques. Conçu pour encourager les échanges intra-européens dans ce domaine de spécialité, l’organisation de ce congrès à Cordoue, patrie de Sénèque, d’Averroès et de Maïmonide, était particulièrement bienvenue dans cette ville qui célèbre cette année le 750ème anniversaire de la synagogue et où se sont croisées et interrogées cultures et religions plurielles dans un esprit de tolérance et d’humanité. L’EABS proposait cette année plus de quatre-vingts sessions et séminaires et regroupait près de deux cents participants.

Cordoue - La Mezquita vue depuis l'Alcázar de los Reyes Cristianos © Didier Lafleur
Cordoue – La Mezquita vue depuis l’Alcázar de los Reyes Cristianos
© Didier Lafleur
Le clocher de la Mezquita et le jardin des orangers © Didier Lafleur
Le clocher de la Mezquita et le jardin des orangers
© Didier Lafleur

Textes bibliques et manuscrits grecs

Parmi les unités de recherche consacrées aux textes bibliques, deux sessions alliaient particulièrement philologie et codicologie. Pour la première fois cette année, un groupe de travail était en effet consacré à la critique textuelle de l’Ancien et du Nouveau Testament ainsi qu’aux textes du Coran. Dirigée par Theodora Panella, chercheur à l’Institute for Textual Scholarship and Electronic Editing (ITSEE, Birmingham), cette session regroupait des communications traitant du Talmund latin (Projet ERC), des écrits pauliniens (Katja Helinä Kujanpää, Theodora Panella, Jordan Almanzar), ainsi que des études spécifiques consacrées à la critique textuelle néotestamentaire (Didier Lafleur).

Tiranë, AQSh, ANA 85, f. 211r
Tiranë, AQSh, ANA 85, f. 211r
Cordoue - La porte du jardin des orangers © Luc Brogly
Cordoue – La porte du jardin des orangers
© Luc Brogly

 

Cordoue - Intérieur de la Mezquita © Luc Brogly
Cordoue – Intérieur de la Mezquita
© Luc Brogly

Philologie byzantine

Présidée par Barbara Crostini et Reinhart Ceulemans, l’unité consacrée à la philologie biblique dans les manuscrits byzantins a mis en parallèle exemples théoriques et travail concret sur les documents : Patrick Andrist (Projet ERC), a montré la pertinence d’un relevé des paratextes bibliques, de la genèse de cette terminologie (Gérard Genette, 1987) à leur subséquent développement dans la base de l’Institut de recherche et d’histoire des textes, Pinakes ; Georgios Makris a particulièrement exploré les difficultés liées aux différentes mains du codex Zacynthius (Cambridge, University Library, Fonds ancien BFBS 213, Gregory-Aland Ξ.040). Deux communications traitant du manuscrit Paris, BnF, gr. 3 (Mariachiara Fincati, Reinhart Ceulemans), et de son copiste Νεκτάριος Κασούλων (RGK 406-2A), ont mis en avant l’érudition biblique en terre d’Otrante alors que Barbara Crostini relevait l’importance des tituli dans les manuscrits médiévaux à la lumière du Vaticanus græcus 752.

Codex Zacynthius (Gregory-Aland Ξ.040)
Codex Zacynthius (Gregory-Aland Ξ.040)
Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, Vat. gr. 752, f. 5 recto © Biblioteca Apostolica Vaticana
Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, Vat. gr. 752, f. 5 recto
© Biblioteca Apostolica Vaticana

En parallèle aux sessions consacrées aux études rabbiniques et à l’ensemble du monde de la Bible, était organisé un espace de travail dédié aux humanités digitales dont l’introduction, présentée par Sarah Schulthess, a montré – s’il en était encore besoin, toutes les ressources offertes par les outils numériques.

Dialogues

Lieu de dialogue et d’échanges où se sont étroitement croisés et enrichis mondes musulman, chrétien et juif, le Congrès 2015 de l’European Association of Biblical Studies à Cordoue était à l’image de la ville qui accueillait cette année une réunion féconde, pluricultuelle et multiculturelle, bien au-delà des clivages nationaux et religieux.

Didier Lafleur (IRHT, CNRS) – Luc Brogly


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *